lundi 20 avril 2009

Château Gloria - Saint-Julien

J'ai le souvenir d'une Château Beychevelle 1998 bu à Noël, ma première expérience des grands crus et quelle expérience ! Saint-Julien, une appellation qui fait rêver. Celle des Château Léoville Las Cases, Poyferré et Barton, Ducru-Beaucaillou, Gruaud-Larose et Talbot, et j'en laisse de non moins prestigieux. Un petit tour rapide sur StatWine m'indique que les Saint-Julien de 1999 sont à "Attendre, en évolution. La période prévisible de maturité est de 2018 à 2024." Des vins qui devraient attendre 19 ans pour atteindre leur maturité, voilà qui force la méditation et exige de travailler la patience. C'est cela que j'aime aussi dans le vin. Bon, pour la patience il faudra repasser et c'est d'un Château Gloria, Saint-Julien du millésime 1999, dégusté ce week-end que je vous propose le récit de dégustation.


Saint-Julien - Château Gloria

Nom du vin : Château Gloria
Appellation : Saint-Julien
Catégorie : Vin rouge
Millésime : 1999
Degré d’alcool : 12,5%
Bouchon : Liège, quasiment pas imbibé
Pays de production : France
Région : Bordelais
Prix : 22,85 €

Tout d'abord, un petit intermède sur le bouchon. Alors que la bouteille affiche maintenant 10 ans, le bouchons lui paraît avoir été apposé très récemment (il n'est quasiment pas imbibé). Si je prends une durée d'élevage du vin de 18 mois, le vin est en bouteille depuis maintenant 8 ans et j'imagine simplement que si la bouteille avait été entreposée à l'horizontale le bouchon ne paraîtrait pas si jeune (n'hésitez pas à me laisser un commentaire si vous avez des informations sur l'évolution du bouchon). C'est souvent un problème avec les vins achetés en supermarchés, on ne connait pas la manière dont ils ont été entreposés pendant toutes ces années (même si ceux-ci font actuellement de gros efforts, j'en veux pour preuve le récent article paru dans la RVF sur l'amélioration des rayons vin en grande distribution).
La bouteille est maintenant ouverte depuis près de 4h et 2-3 verres ont déjà été bus sur un lapin à la crème avec des pâtes, mariage qui s'est avéré absolument magnifique. C'est donc après le repas que je me pose avec mon carnet pour vous offrir ce billet.

La robe est sombre et pronfonde, très belle. Elle me fait un peu penser à du café filtre très dilué car les bord du disque arborent un très léger marron, quelle jeunesse tout de même. Au nez : puissance et grandeur ; vin très parfumé avec la force d'un flacon de parfum, notes de fruits, café, épices. En bouche, les notes inscrites sur mon carnet m'indiquent : équilibre parfait, tannins bien fondus, grande puissance. Un vin qui se développe en bouche de manière exponentielle et une belle longueure. Il tiendra encore une dizaine d'années sans problème à mon avis, il a ce j'appelle le goût des grands vins.

La note de LGDD pour cette très belle bouteille : 16,5/20.

Et bien sûr, vos commentaires sont toujours les bienvenus.

Cheers, NL

1 commentaire:

Antoine a dit…

Alors là je me dois de répondre aussi...;-)

j'ai eu l'occasion de boire ce vin en fin d'année 2008.

un 1989!

ce qui s'annonçait plutôt bien en voyant les conseils de statwine..

Malheureusement, je pense que tous les saint Julien ne savent pas attendre autant d'années...

les tres grands certainement (les leoville ou gruaud ou les autres grands)

En ce qui concerne le Gloria 89, il etait trop tard... un nez tres limité, quelques notes boisées en bouche agreables mais une longueur tres decevante...


A mon avis le Gloria doit etre parfait a deguster au bout d'une dizaine d'années. il faudrait que je le teste a nouveau mais en 99 ou 2000 !

Pour le moment, ce chateau se classe assez loin derriere mes tres bons souvenirs de talbot, gruaud larose ou meme de second vin comme : clos du marquis, croix de beaucaillou etc.)

a+
Antoine A