vendredi 5 juin 2009

Domaine des Chesnaies - Le Bretault - Anjou

J'admets avoir beaucoup de sympathie pour les vins de la Loire. Je ne saurai expliquer pourquoi. Peut-être parce qu'il y a peu, en remontant de Niort avec mon père, nous avons fait une halte à Vouvray. A première vue, nichée sur les bords de la Loire, cette petite commune ne paye pas de mine. Arrêt rapide chez un caviste en centre ville et achat de quelques caisses de vins tranquilles et mousseux. Et c'est lorsque nous ressortons de la ville que je découvre le plateau de Vouvray couvert de vignes. Les ceps n'arborent encore que des bourgeons mais ce panorama se saisit.

J'avais déjà bu des vins de Loire avant. Depuis ce passage, j'ai l'impression de les apprécier d'avantage.

Ceux qui me lisent régulièrement le savent : ma préférence va aux Bordeaux. Et c'est lors d'un passage chez un caviste qui vient d'ouvrir près de chez moi (Paris 5ème - Cardinal Lemoine) que je craque sur un Anjou, 100% Cabernet Sauvignon.

La boucle est bouclée. LGDD sans filet, s'attaque aux vins de la Loire.


Domaine des Chesnaies - Le Bretault - AnjouDomaine des Chesnaies - Le Bretault - Anjou_bouchon

Nom du vin : Le Bretault du Domaine des Chesnaies
Appellation : Anjou
Catégorie : Vin rouge
Millésime : 2004
Degré d’alcool : 13%
Bouchon : Liège, voir photo
Pays de production : France
Région : Loire
Prix : 8,60 €

Le vin est ouvert depuis environ une heure et s'est simplement aéré en bouteille. Un verre a déjà été dégusté, l'occasion de donner ma première impression. Et le vin, lorsque je le verse dans le verre affiche un beau velouté.
Puis la robe est profonde. Le disque révèle des reflets violets qui tirent très légèrement sur le marron, premières traces d'évolution du vin. Les Anjou n'ont pas la réputation d'être des vins de garde pourtant celui-là a déjà 5 ans.
Le nez est assez racé sur des notes franches de vanilles et de banane surprenantes pour un Cabernet et toutefois agréables et très gourmandes. En bouche, l'attaque est fluette mais d'une bonne fraicheur. Puis le vin prend du corps, la typicité du cabernet s'exprime franchement dans un ensemble au grain tannique bien présent. Le vin est long en bouche. Les tannins se révèlent finalement bien épais et l'ensemble accompagnerait parfaitement une belle pièce de bœuf.

La note de LGDD pour ce vin : 14/20.

Et bien sûr, vos commentaires sont toujours les bienvenus.

Cheers, NL

2 commentaires:

caslantienne a dit…

Un vin d'Anjou mais produit dans le Bordelais ? Incroyable :)

Plus sérieusement, je suis moi-même un grand amateur des vins de Loire, c'est mon pays...

Si vous aimez les liquoreux de cette région, je vous recommanderais bien un petit producteur de Côteaux-Du-Layon, pas cher et tout à fait remarquable...

LGDD a dit…

Bonjour,
Oups ! C'est corrigé : un malencontreux copié/collé.
Pour les Côteaux-Du-Layon, je vous rejoins totalement. Dans le même coin, j'ajouterais également les Vouvray moelleux, il y a de fabuleux !
A très bientôt
NL